En utilisant notre site, vous acceptez l'enregistrement de cookies. Un cookie technique est créé qui ne contient pas d’informations personnelles.

Le chancelier fédéral de la République d'Autriche Sebastian Kurz et le président de la Roumanie Klaus Iohannis
Le chancelier fédéral de la République d'Autriche Sebastian Kurz et le président de la Roumanie Klaus Iohannis
BKA/Dragan Tatic

Le chancelier fédéral M. Kurz: Remise symbolique de la présidence du Conseil de l'UE à la Roumanie

Publié le 21 déc. 18:58

Réunion avec le président Klaus Iohannis et la première ministre Viorica Dăncilă à Bucarest

À l'occasion de la remise symbolique de la présidence du Conseil de l'UE de l'Autriche à la Roumanie, le chancelier fédéral Sebastian Kurz s'est réuni avec le président roumain Klaus Iohannis et la première ministre Viorica Dăncilă le 21 décembre 2018 à Bucarest. Le chancelier fédéral a saisi l'occasion pour souligner l'importance de la démocratie et de l'État de droit: «Sans cela, il nous manquerait le fondement de la paix et de la liberté.» Il a remercié le chef d'État roumain de «surveiller l'État de droit et la démocratie en Roumanie en tant que président.» Selon M. Kurz, qui a remis à M. Iohannis un fanion en guise de symbole pour la présidence du Conseil de l'UE, le président de la Roumanie serait «largement reconnu» également dans l'Union européenne et un «interlocuteur apprécié».

Reconnaissance des réussites de la présidence autrichienne du Conseil

Klaus Iohannis a affirmé que la Roumanie était «bien préparée» pour la présidence du Conseil au premier semestre 2019. Auprès des médias, la première ministre roumaine Mme Dăncilă s'est également montrée convaincue du succès que rencontrera la présidence roumaine. Par ailleurs, M. Iohannis a fait l'éloge des succès de la présidence autrichienne du Conseil de l'UE et a promis que son pays souhaitait les poursuivre et déployer les efforts correspondants. Le chancelier fédéral M. Kurz a également souligné les bonnes relations entre les deux pays: «Nos pays ont de nombreux intérêts communs et traditionnellement, ils travaillent bien ensemble, par exemple dans les domaines des Balkans occidentaux, de la région du Danube et du voisinage oriental de l'UE.»

Le Brexit, le cadre financier et les élections européennes au centre de l'attention

C'est la première fois que le pays de l'Europe de l'Est qui a rejoint l'UE en 2007 assure la présidence du Conseil de l'Union européenne. Les thèmes principaux prévus pour le semestre à venir seront le futur cadre financier de l'UE pour la période 2021-2027, la sortie du Royaume‑Uni de l'Union européenne (Brexit) ainsi que les élections du Parlement européen en mai. Le thème de la migration restera à l'ordre du jour. Le président M. Iohannis s'était déclaré en faveur d'une sortie du Royaume‑Uni de l'Union européenne sur la base de l'accord de sortie convenu avec l'UE, ainsi que d'une ouverture rapide de négociations sur les relations futures.

Des photos de la visite en Roumanie sont mises à disposition gratuitement par le service photo de la chancellerie fédérale sur le site http://fotoservice.bundeskanzleramt.at.

Partager cette page